Par 27 novembre 2018

La MAN élimine aussi à l’UNIL

Après un échec à la MAN (EPFL) obtenons le droit à deux tentatives à l’UNIL.

Le programme de Mise à Niveau (MAN), à travers lequel l’EPFL se permet d’exclure les étudiant·e·s de propédeutique après seulement une année, en les y inscrivant de force s’ils/elles ont une moyenne inférieure à 3,5 au premier semestre ou si ils/elles décident de se désinscrire au premier semestre, et en les expulsant définitivement en cas d’échec, a aussi de lourdes conséquences à l’UNIL.

En effet, en cas de renvoi après la MAN, les étudiant·e·s qui se réorientent vers l’UNIL n’ont à nouveau pas le droit à l’échec, une seule tentative leur est accordée. Ainsi, ces étudiant·e·s peuvent se retrouver exclus définitivement de toutes les universités suisses après seulement deux années d’études et en n’ayant jamais eu aucun second essai aux examens. Ce cas d’inégalité de traitement s’est déjà produit l’année passée. C’est inadmissible !

Selon la norme universitaire, un·e étudiant·e a droit à deux tentatives aux examens portant sur une même manière avant le prononcé d’un échec définitif. L’EPFL bafoue cette norme, pratique hautement inhabituelle comme l’a récemment conclu la Commission de Recours Interne des EPF. L’UNIL ne doit pas pour autant prolonger le travail de sélection mené par l’EPFL.

Continuer à couper net le parcours académique des élèves de la sorte, c’est accepter que les personnes concernées, notamment celles en situation de précarité, celles qui doivent travailler à coté de leurs études, qui sont atteintes dans leur état de santé ou doivent s’occuper de leurs proches, bref toutes et tous les étudiant·e·s qui sont dans l’incapacité de se consacrer complètement à leurs études, n’ont pas leur place à l’université.

Tout en continuant de lutter à l’EPFL pour que cette école cesse sa politique de sélection et change fondamentalement le fonctionnement de la MAN, nous exigeons de l’UNIL qu’elle cesse de suivre le pas et accorde une deuxième chance à celles et ceux qui s’y réorientent après un échec à la MAN.

Pour organiser nos forces, nous vous invitons toutes et tous à une assemblée le lundi 3 décembre, 18h, dans la salle 3120/Anthropole.

Pour toute question ou information, ou si tu souhaites participer à la campagne, envoie-nous un message à info@sud-ep.ch.

Catégorie(s) : Brèves

Comments are closed.