Par 10 novembre 2014

L’université est à nous!

2000 affiches pour les libertés démocratiques!

Ce matin, le comité unitaire pour la défense des libertés démocratiques a entrepris une action de reconquête des zones d’affichage dans le bâtiment de l’Anthropole, à l’Université de Lausanne.

Plus de deux mille affiches ont été apposées sur tous les murs par un collectif composé des syndicats et des associations d’étudiant-e-s ou de salarié-e-s.

Cette action s’est déroulée avant une séance de négociation avec la Direction sur la directive 5.4 qui a été retirée.

A cette occasion nous avons réaffirmé le principe de la liberté d’expression, de l’indépendance et de la liberté d’action, d’expression et d’organisation des syndicats, ainsi que le caractère public et de bien commun de l’espace universitaire.

Nous avons insisté pour que la Direction garantisse qu’aucun fichage politique ou syndical ne soit effectué par les agents de sécurité, notamment sécuritas, et que les espaces d’affichage soient maintenus. Nous avons exigé aussi que les directives de la Direction soient annoncées publiquement à chaque adoption ou modification. Enfin, nous avons rappelé notre opposition à l’édiction d’une directive qui restreigne les libertés d’expression, démocratiques et syndicales. Le Rectorat semble à ce jour enclin à garantir le statu quo. Nous y veillerons.

Cette belle victoire, confirmée aujourd’hui par les engagements pris par la Direction, démontre que l’action directe et un mouvement social autonome, déterminé, effectif et insubordonné est la condition de la défense et de la conquête des droits.

Quelques photos de l’action:

Catégorie(s) : Communiqués de presse, Vaud

Comments are closed.