Par 28 avril 2017

Communiqué de soutien avec les occupations en Belgique

Depuis maintenant une semaine, des étudiant-e-s coalisé-e-s autour du mot d’ordre « NON à la hausse du minerval des étudiant-e-s hors-UE » occupent les rectorats des deux plus grandes universités de belgique francophone : l’Université libre de Bruxelles et l’Université catholique de Louvain.

Cette année académique les autorités ont en effet augmenté le minerval (frais d’inscription à l’université) de cette catégorie d’étudiant-e-s de 2758 euros à 4175 euros, précarisant toujours plus les mêmes, sous couvert d’arguments fallacieux très bien démontés par les occupant-e-s ici.

Face à cette attaque en règles, qui n’est pas sans rappeler ce qu’il se passe dans nos contrées, les étudiant-e-s ont choisi la voie de l’action directe, une campagne revendicative pour bloquer cette hausse et l’occupation des rectorats afin de se faire entendre ainsi que populariser cette lutte essentielle pour la défense des intérêts des étudiant-e-s.

A SUD-EP, nous sommes bien sûr solidaires de cette lutte et de ses revendications ! Même minerval pour tou-te-s, pas de discriminations en fonction de la nationalité !

Nous nous associons également à nos camarades de l’Union Syndicale Etudiante qui, en plus de la présente occupation, mènent depuis le début de cette année une campagne et des actions contre les nouveaux critères restrictifs d’octroi des allocations d’études qui précarisent tou-te-s les étudiant-e-s et leurs familles.

Étudiant-e-s, travailleurs/euses, chômeurs/euses, précaires, d’ici ou d’ailleurs :

Liberté et solidarité, égalité des droits !

Pour soutenir et suivre la campagne et l’occupation : https://www.facebook.com/NONalahausseduminerval/

L’Union Syndicale Etudiante :

https://use.be/

https://www.facebook.com/UnionSyndicaleEtudiante/

Catégorie(s) : International

Comments are closed.